Transférer cet avis de décès

Transférer cet avis

1939-2022

Est décédé paisiblement, à son domicile, le 16 mars 2022, à l’âge de 82 ans et 11 mois, M. Gabriel Awacic, époux de Mme Élisabeth Dubé, demeurant à Obedjiwan. Il était le fils de feu M. Basile Awacic et de feu Mme Annie Iserhoff. La famille accueillera les parent et amis au

Complexe funéraire Marc Leclerc
100, rue Paré
Roberval

Le jeudi 17 mars 2022 de 14 h à 15 h. Par la suite, la famille recevra les condoléances à la résidence familiale d’Obedjiwan. Les funérailles auront lieu le lundi 21 mars 2022 à 10 h à l’église Saint-Étienne d’Obedjiwan et l’inhumation suivra au cimetière d’Obedjiwan.

Il laisse ses enfants : Ronald-Noël Awashish et Bella Awashish (Adamo);

ses petits-enfants : Randy, Bionna, Kristian-Saki, Julie-Anne, Johnny, Magalie, Keven-Pascal, Novak-Mashtan ET Bébé Ange Sakihay Danise

ainsi que ses 10 arrière-petits-enfants.

Il était le frère de : feu Marie (feu Néré Chachai), Agathe (feu Mathieu Awashish), feu Martel, William (Anna-Cécile, Jean-Pierre), Simon (Pauline Périgny), Thérèse, Arthur (Annie Chachai), Élisée (Thérèse Chachai), Roger (Charlotte Chachai), feu Marie-Janine, Marie-Jeanne, feu Bernadette, feu Marie-Louise et Lucie (Charles Niquay).

Également, il laisse les membres de la famille Dubé, ses neveux et nièces et autres parents et amis.

Pour information : (418) 275-3335, télécopieur : (418) 275-0188, courriel : [email protected], site web : www.maison-marc-leclerc.com

Direction funéraire : Maison Marc Leclerc Ltée de Roberval (membre de la Corporation des thanatologues du Québec)

Voeux de sympathie

Formulaire voeux de sympathie

À toi Élisabeth et à tes enfants mes plus sincères condoléances! Même si j’ai quitté Obedjiwan , je ne vous ai pas oubliés. Je partage votre chagrin à la suite du départ de Gabriel. Le souvenir qui m’habite de lui, c’est que c’était un homme très bon. Quand on le rencontrait, nous n’avions pas besoin de parler: toute sa personne disait la bonté, la paix, le respect et la dignité. Ses valeurs, il les a transmises à Ronald à qui j’ai enseigné. Chère Élisabeth, sois assurée de ma prière pour traverser cette épreuve avec tes enfants et petits-enfants. Oui, cela me fait de la peine quand j’apprends que quelqu’un d’Obedjiwan s’en va…. Que du ciel, Gabriel ne cesse d’intercéder pour sa famille!
Soeur Lise qui ne vous oublie pas.

Soeur Lise Jacob, .

La souffrance n’est pas une occasion de haïr, c’est une occasion d’aimer. C’est la seule chose que nous apprend la mort : qu’il est urgent d’aimer. Rien ne supprime le chagrin; mais le vrai cœur le rend utile et bénéfique. Avec toute ma sympathie.

Marc Gagnon, .