Transférer cet avis de décès

Transférer cet avis

1939-2016

Est décédée paisiblement, dans le calme et la paix, à la Maison Colombe-Veilleux de Dolbeau-Mistassini, le 24 mai 2016, à l’âge de 76 ans et 8 mois, Mme Irène Boulianne, épouse de M. Réal Bernier, demeurant à Sainte-Jeanne-d’Arc. Elle était la fille de feu M. Adolphe Boulianne et de feu Mme Laure-Julie Girard et la fille adoptive de feu M. Fernand Boulianne et de feu Mme Jeanne-d’Arc Pagé. La famille accueillera les parents et amis au

Complexe funéraire Marc Leclerc
150, avenue de la Fabrique
Dolbeau-Mistassini

le jeudi 26 mai 2016 de 19 h à 22 h. Le jour du service, le salon sera ouvert à compter de 8 h 30. Le service funéraire aura lieu le vendredi 27 mai 2016 à 10 h 30 à la chapelle Saint-Jean-de-la-Croix du Complexe funéraire. Par la suite, elle sera confiée au crématorium de la Maison Marc Leclerc et les cendres seront déposées au cimetière de Dolbeau.

Outre son époux M. Réal Bernier, elle laisse ses enfants : Gaétane (Julien Paradis), Michel et Éric (Marlyse Gauthier); ses petits-enfants : Isaac et Loïc Bernier.

Elle était la soeur de : Georges-Edmond Boulianne (Réjeanne Tremblay) et feu Huguette Boulianne;

la demi-soeur de : Jean-Claude Boulianne et feu Léger Boulianne (Denise Michaud);

la belle-soeur de : Paul Bernier (Lucille Guay), Gérard Bernier (Lucie Lalonde), Jacques Bernier (Anne Pelchat), Claire-Hélène Bernier (Laurent Bergeron), Charlotte Bernier (Albany Potvin) et André Bernier (Carole Bernier).

Également, elle laisse ses filleuls : Rachelle Bernier, Lise Potvin et Daniel Bergeron, plusieurs neveux et nièces et autres parents et amis.

Elle était membre des Filles d’Isabelle, secteur Dolbeau.

Ceux et celles qui le désirent peuvent faire un don à la Maison Colombe-Veilleux, 1832, boulevard Wallberg, Dolbeau-Mistassini (Québec) G8L 1H9, (418) 276-4224.

Direction funéraire : Maison Marc Leclerc Ltée de Dolbeau-Mistassini (membre de la Corporation des thanatologues du Québec)

Voeux de sympathie

Formulaire voeux de sympathie
Il n'y aucun voeux de sympathie.